Du pain sur la planche ou nourrir sa tribu!

Du pain sur la planche ou nourrir sa tribu!

Le couscous de" la tribu"

Plat, Couscous

Faire le bouillon la veille

1kg 500 de collier de mouton

1kg 500 d’oignons

1kg 500 de carottes

1kg de courgettes

1 branche de céleri

5 petits navets ou 3 gros

1 c à s de Raz el Hanout

Sel et poivre

4 ou 5 boîtes de pois chiches

3 kg de semoule à couscous à grain moyen

500g de raisins secs

3 ou 4 plaques de beurre

 

Hacher 3 oignons, les faire revenir dans un grand faitout

Rajouter la viande et la faire dorer légèrement.

Saupoudrer avec les épices, remuer et laisser cuire quelques instants

Rajouter de l’eau, au 2/3 du récipient et du sel

Laisser bouillir et écumer, baisser le feu et laisser cuire 20mn

 

Rajouter les légumes coupés en tronçons, le céleri en petits morceaux

sauf les courgettes qui seront rajoutées le lendemain

Laisser cuire 45mn à petits bouillons

Laisser refroidir et mettre au frais jusqu’au lendemain

 

Le lendemain, ôter la couche de graisse qui s’est formée à la surface et la jeter

refaire cuire le bouillon en ajoutant les courgettes et les pois chiches égouttés

et rincés, cuire le tout 30mn à petits bouillons

Goûter et rectifier l’assaisonnement si nécessaire

 

Pendant ce temps cuire le grain à la cocotte minute

 

Laisser gonfler 500g de grain avec ½l d’eau froide salée et 1 c à s d’huile d’olive.

Mettre 75cl d’eau au fond de la cocotte et le grain dans le panier installé

en partie haute de la cocotte

Fermer, à partir du moment où la cocotte chante, réduire le feu et laisser

cuire 6mn

Éteindre le feu et laisser la vapeur s’échapper avant d’ouvrir la cocotte

 

Etaler le grain dans un grand plat, égrener avec une fourchette 

Rajouter des morceaux de beurre en roulant le grain entre les paumes

de mains. Et oui, c’est très chaud !!!

Rouler jusqu’à ce que les grains se détachent

 

Recommencer de même pour les 3kgs de grain, parfumer avec de la

cannelle en poudre

 

Sauce aux oignons et aux raisins secs

 

Emincer les oignons restants et les faire fondre doucement sans

les laisser dorer, rajouter du bouillon chaud et les raisins secs.

Couvrir et laisser gonfler.

 

" La smala" s'installe autour de la table, pour déguster ce couscous

 et raconter ses souvenirs d'enfance.

Un bon moment, plein de rires et de palabres à l'accent du sud!

 



20/07/2017
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 948 autres membres